• Masters de Feu

L’Oise, une terre de feux

De Chantilly à Compiègne, les spectacles pyrotechniques ont toujours trouvé dans l’Oise (60) un terrain fertile. Depuis 2016, les Masters de Feu ont repris le flambeau d’une tradition qui remonte loin dans l’histoire, de Louis XIV aux anciennes Nuits de Feu.


Les Nuits de Feu - Crédit photo Christophe Blanc

Aux racines des Masters de feu : les grands spectacles pyrotechniques au château de Chantilly


La grande tradition des feux d’artifice dans l’Oise remonte aux origines de la pyrotechnie en France. Au 17ème siècle, cet art ancestral passe les Alpes et fait une entrée fracassante à la cour des rois Louis XIII puis Louis XIV. Sous ce dernier, le château de Chantilly, véritable petit Versailles, devient l’écrin de feux d’artifice encore jamais vus en France.

A l’époque où le Grand Condé y prend ses quartiers, les jardins dessinés par Le Nôtre deviennent un des sites de tir de référence pour la cour royale. Tout est alors prétexte à la pyrotechnie : anniversaires, mariages, traités de paix… L’essentiel est d’en mettre plein la vue et de montrer la grandeur du souverain à son peuple, ses vassaux et ses rivaux.


Les Nuits de Feu de Chantilly, de 1987 à 2008


Presque 200 ans après la Révolution Française, les artificiers reprennent possession du château de Chantilly. En 1987 a lieu la première édition des Nuits de Feu, depuis les parterres des jardins de Le Nôtre. Sur plus de 20 ans et 16 éditions mémorables, Chantilly reçoit la crème de la pyrotechnie mondiale.

Les Nuits de Feu prennent la forme d’un grand concours international de pyrotechnie où s’affrontent des artificiers du monde entier. S’étalant au maximum sur 3 jours, l’événement parvient à rencontrer un énorme succès populaire (jusqu’à 150.000 spectateurs), preuve qu’il est un grand rendez-vous attendu par le public français, à quelques kilomètres au nord de Paris.

En 2008, le rideau de fin est tiré : faute de subventions, l’événement doit s’éclipser. Ce n’est que partie remise pour les feux d’artifices dans l’Oise…



Les Masters de Feu, le renouveau depuis 2016


Quelques années plus tard, le vide est enfin comblé. Les feux d’artifice dans l’Oise renaissent de leurs cendres avec le grand lancement des Masters de Feu en 2016. Pour l’occasion, le site est tout trouvé, idéal pour accueillir un public qui répond nombreux à l’appel : Compiègne et son hippodrome, à moins d’une heure de route au nord de Paris.

Les Masters de Feu perpétuent le mode du concours international de pyrotechnieet invitent chaque année les plus grands artificiers d’Europe. Devant un public nombreux, ils proposent ce qui se fait de mieux dans le monde au cours de spectacles à couper le souffle.

La comparaison avec les Nuits de Feu s’arrête là : le format des Masters de Feu est bien différent de ce qui a été présenté jusque là. La compétition, annuelle, culmine tous les 4 ans (comme la Coupe du Monde de football) par la remise des Masters d’Or.


Les Masters d’Or auront lieu cette année en 2019, avec un plateau très relevé composé d’artificiers de Grèce, de France et d’Italie. Une fois de plus, le 21 septembre, vous pourrez voir les nuits de l’Oise briller de mille feux !